Les temps de réponse de votre site vous inquiètent ? Les outils de test de performance de sites web comme Google insight ou Yahoo Yslow indiquent des scores inquiétants ? Vous voulez vous assurer que les utilisateurs accèdent aux informations de façon fluide ? Vous redoutez que ceci pénalise votre SEO ?

Optimiser les pages des sites web un enjeu de visibilité.

Les moteurs de recherche, Google en tête, prennent en compte dans leurs critères d'indexation le poids et la qualité des pages HTML indexées. La support d'une version mobile est lui aussi pris en compte et améliore sensiblement les résultats du domaine. Les sites sont désormais passés au crible par les outils de test SEO et améliorer son référencement naturel passe par optimiser les performances de son site web.  Les pages web ainsi que le code javascript et CSS qui leur est associé doit faire l'objet d'une attention accrue afin d'accroitre sa présence sur les moteurs et sur les médias sociaux.

L'optimisation pour les moteurs de recherche d'une page qui refuse de se charger dans des temps acceptables est illusoire, et l'impact sur les utilisateurs est souvent extrêmement néfaste faisant chuter le taux de conversation voire râler sur les réseaux sociaux ce qui en terme d'image n'est souhaité par aucun éditeur de contenu internet.

Le chargement du site internet côté utilisateur premier levier de l'optimisation  

Les actions d'optimisation des performances côté navigateur, à savoir : réduire le poids des pages, compresser les ressources associées css / js, nettoyer le code ont l'avantage de pouvoir être mis en place relativement facilement, dans des délais assez courts et sans solliciter de compétences systèmes.

Aujourd'hui, et c'est heureux, l'offre de CMS et autres frameworks a explosé. Les CMS modernes proposent de plus en plus de fonctionnalités pour enrichir les interfaces utilisateurs, permettent d'utiliser des services tiers. Le nombre pléthorique de plugins dédiés au CMS Wordpress en est un exemple flagrant. Mais ceci a un prix et il n'est pas rare que le code html à la sortie laisse à désirer, ou que des extensions incluent à plusieurs reprises des librairies identiques et/ou inutiles.

Un audit de chacun des éléments chargés par le navigateur permet de faire gagner de précieuses secondes aux utilisateurs. Un chargement "malin" des informations par exemple permet d'afficher d'abord dans le navigateur de l'utilisateur les éléments d'interface clefs pour lui procurer une sensation de rapidité et une bien meilleure expérience utilisateur.

Optimisation site web côté serveur

Choisir et configurer un serveur web adapté au projet

Dans bien des cas malheureusement le choix de l'utilisation d'un serveur web ou d'un autre est fait par défaut. L'équipe système, ou l'hébergeur a dit Apache ... donc c'est le serveur Apache. Plus problématique encore les hébergements mutualisés ou les déploiements automatisés de CMS qui peuvent se révéler d'effroyables tueurs de performance.

La sélection d'un serveur web adapté peut permettre de gagner de précieuses secondes dans l'interface utilisateur. Il est souvent judicieux aussi de considérer au cas par cas la mise en cache des éléments, la mise en cache de la sortie html des pages même un temps assez court permet de gagner en performance et d'améliorer de manière significative l'expérience utilisateur.

Base de données : le maillon faible du système d'information

Souvent, lorsque nous intervenons sur des architectures serveurs pour procéder a un audit des performances, la base de données s'avère un élément limitant. Non que le moteur de base de données ne pose un souci en soi, généralement c'est plutôt les CMS qui sollicitent de manière continue la base de données jusqu'à créer des situations de blocages. Les outils de monitoring et l'analyse des journaux peuvent permettre d'optimiser les accès aux données en limitant par exemple le nombre de requêtes ou en permettant leur mise en cache par la base de données.

Marketing et performance web

Toute les études marketing s'accordent à dire que les utilisateurs d'un site fuient les pages qui tardent à se charger et on tendance à ne jamais revenir. Dans le cas d'un site transactionnel ce sont bien sur moins de pages vues et des ventes et clients qui s'échappent.  Les sections critiques, comme le tunnel de paiement, se doivent d'être irréprochables en termes de temps de réponse et d'expérience utilisateur. Le monitoring des pages et le suivi dans Analytics des indicateurs doit donc permettre de détecter le plus rapidement possible tout goulot d'étranglement.